agora-lesroisdelapiste-thomas-lebrun-1-1024x666

Boîte de nuit

Les rois s’alignent sur la piste

agora-lesroisdelapiste-thomas-lebrun-1-1024x666

© Frédéric Iovino

Par : Sébastien Bouthillier

L’Agora de la danse vibrera grâce aux succès de Shlomi Aber, C+C Music Factory, Cher, Corona, Gloria Gaynor, Grauzone, Miss Fitz, Snap! et Technotronic… Le chorégraphe Thomas Lebrun, danseur à gogo dans sa jeunesse, a créé un défilé de la faune nocturne où chacun caricature un personnage différent, plongé dans la solitude.

Comme le paon fait la roue, une sortie en club exige une mise en scène de soi minutieusement étudiée pour attirer l’attention et se mériter l’approbation des autres. Qui sont les créatures uniques fréquentant ces temples musicaux nocturnes? Le chorégraphe français trace, avec ses interprètes sur le passavant, une série de portraits sur ces spécimens.

Imaginée pour que le corps bouge, la musique entraîne le public qui en redemande à la vue de cet alignement burlesque qui évoque un défilé d’animaux au zoo. La proposition semble volontairement aigre-douce, à la fois acidulée et édulcorée. Pendant que les interprètes tentent de nous séduire, sont-ils sincères et si leur manège fonctionne, s’amourache-t-on d’eux ou de leur image?

En effet, au-delà du divertissement que procure ce spectacle qui revêt l’apparence d’une investigation digne d’un reportage de National Geographic, la caricature et le déguisement de ces rois de la piste et reines de la nuit attendrissent le regard du spectateur en même temps qu’il pique sa curiosité.

Les rois de la piste, à l’Agora de la danse jusqu’au 28 avril.

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...