Bernard Adamus : la fête du folk

Coup d’envoi du Coup de coeur francophone

CCF 2015

©Jean-François LeBlanc

Par Jérémy Benoit

Depuis 2009, Bernard Adamus prend d’assaut les scènes du Québec pour offrir son blues et son folk. En septembre dernier, le chanteur d’origine polonaise a lancé son 3e album en carrière, Sorel Soviet So What. C’est pour l’ouverture du Coup de cœur francophone qu’il a décidé de se produire pour la première fois à Montréal depuis la parution de son opus.

Francis Faubert, jeune auteur-compositeur-interprète natif de la Petite-Nation, est arrivé sur scène peu après 20h pour réchauffer la salle. Se situant dans le même créneau artistique que Bernard Adamus, le public s’est régalé de la saveur folk du jeune artiste découvert aux Francouvertes de 2012.

Cependant, le désir de voir Adamus se faisait sentir. Peu après 20h30, cigarette au bec et guitare à la main, il est arrivé sur scène avec son folk et son blues bien à lui. Les premières chansons du spectacle étaient un mélange de l’album Brun et Sorel Soviet So What. Malgré le fait que son dernier album soit sorti il y a de cela à peine 2 mois, le public chantait haut et fort avec Adamus les airs du 3e opusÀ la moitié du spectacle, il entama les sons d’un autre artiste très connu au Québec: Jean Leloup. En effet, c’est avec une interprétation très personnelle de Faire des enfants que Adamus poursuivit son spectacle. Quelques chansons plus tard, il quitta la scène et rembarqua sur les planches du Club Soda quelques minutes plus tard pour son rappel.

Adamus a offert un rappel constitué uniquement de chansons de l’album Nº 2. On a pu entendre Ouais ben, Le scotch goûte le vent et, à la demande générale, 2176. Son public était conquis et tout le monde chantait à ses côtés. Bernard Adamus n’avait plus besoin d’ouvrir la bouche, ses paroles résonnaient partout dans la salle. Il conclut la soirée en remerciant le public et en prenant une gorgée de sa bière. Encore une fois, Adamus s’est imposé en maître sur scène et a offert à une salle bondée une soirée sans artifices, mais inoubliable.

L’album Sorel Soviet So What de Bernard Adamus est en vente sur iTunes et chez tous les bons disquaires.

 

Vous pourriez aussi aimer...