DSC_5211

Ariane Fortin, Reflet de L’autre moi

Parfums de femme

DSC_5145-4

©Mathieu Pedneault/MatTv.ca

 Par Marie-Hélène Amyot

Ariane Fortin et Erby Joseph ont en commun, leur détermination. C’est donc une association toute naturelle qui s’est créée entre eux. D’un côté, une boxeuse, la seule Canadienne à se rendre aux Jeux Olympiques de Rio. De l’autre, un jeune entrepreneur, dont la participation à l’émission Dragon’s Den a fait découvrir ses parfums, Reflet et L’autre moi, au grand public. Leurs parcours respectifs ont été semés d’embûches, mais loin d’eux l’idée de baisser les bras. Rencontre avec deux personnes inspirantes, qui ont le vent dans les voiles.

DSC_5211

L’ascension vers le but ultime que représentent les Jeux Olympiques n’est pas de tout repos. Demandez à Ariane Fortin de vous parler de la période précédent celle de Londres, de 2009 à 2012, et vous comprendrez qu’elle a eu plusieurs occasions d’abandonner son rêve, surtout qu’elle s’est inclinée devant son adversaire au moment des qualifications, ce qui lui a coûté l’unique place pour représenter le Canada. Alors qu’elle aurait pu baisser les bras, c’est avec une volonté à tout casser qu’elle s’est relevé les manches pour se préparer à ceux de Rio. « Je me suis dit que j’allais réessayer une dernière fois. Je devais battre la fille au championnat canadien (la même qu’en 2012). Je n’étais pas amère, mais je voulais essayer avec tous les outils que j’ai, du mieux que je peux, puis si ça marche pas, je vais faire autre chose. Je ne sais pas pourquoi, mais c’est vraiment ça que je voulais. » Persévérer s’est avéré payant puisque cette année, elle mettra ses gants de boxe pour le Canada.

DSC_5237-4

L’homme derrière les Parfums Joseph, Erby Joseph, a subi un revers en novembre dernier lors de son passage à l’émission Dragon’s Den, que nous connaissons sous le nom de Dans l’œil du dragon. Mais sa détermination le pousse à poursuivre la mise en marché de ses parfums : Reflet, fragrance à porter le jour et L’autre moi, approprié pour la soirée, résultats de trois ans et demi de dur labeur. Erby aime la femme et croit en son pouvoir. Il est d’avis que contrairement à elle, le domaine du parfum n’a pas évolué et c’est sa volonté d’offrir des fragrances à son image, qui l’a poussé à en créer deux s’adressant aux femmes de carrière. La philosophie de Reflet, Sois le reflet de toi-même, fera ressortir le côté fonceur de la gente féminine, surtout mis en valeur durant la journée alors que celle de L’autre moi, Ce n’est pas toi, c’est l’autre toi, rejoindra un aspect plus personnel, pour la période de détente après le boulot. Ambitieux, l’entrepreneur voit grand! « En tant que Montréalais, Canadien, Nord-Américain, on doit avoir notre propre parfum. Paris a Chanel, nous on n’a rien. C’est ce que je crois. »

DSC_5038-4

Pour représenter les Parfums Joseph, Erby a trouvé en Ariane une excellente représentation de ce que sont la puissance et la détermination, mais également la féminité. Car, malgré que le sport qu’elle pratique soit souvent associé au monde masculin, c’est une athlète très féminine que j’ai rencontrée. « Il n’y a pas de sexe à ce que je fais, c’est pas là que s’exprime ma féminité, mais ça ne m’empêche pas de me maquiller, de m’habiller, de m’arranger à d’autres moments et ça fait du bien de le faire, surtout quand on passe deux semaines en compétition, en track suit, ça fait du bien de mettre un jeans, une petite camisole et un peu de mascara. Je pense qu’on peut trouver facilement l’équilibre. D’ailleurs, je ne suis pas la seule à être féminine, même si je boxe. Il y a beaucoup de clichés sur la boxe féminine et ce n’est pas justifié à mon avis. Si tu voyais l’équipe canadienne, c’est toutes des belles filles qui savent s’arranger. »

Vous pourrez vous procurer les Parfums Joseph, Reflet et L’autre moi, d’ici la fin de l’année. En attendant, ne manquez pas le premier combat de boxe d’Ariane, le 14 août à 10 h 15. L’équipe de MatTv lui souhaite beaucoup de succès aux Jeux Olympiques, de même qu’à Erby avec ses fragrances qui sauront satisfaire les femmes de tête et de cœur.

 

Crédit photo : ©Mathieu Pedneault/MatTv.ca

Texte révisé par : Louise Bonneau

Vous pourriez aussi aimer...