Andie Duquette lance « Ton problème »

Du rock qui brasse la cabane

IMG_7158

©Andrée-Anne Guy/MatTv.ca

Par Bella Richard

C’est après un an d’efforts acharnés qu’Andie Duquette et son équipe nous présentaient son tout premier album intitulé « Ton problème », hier, au Théâtre Plaza à Montréal. C’est dans un décor chaleureusement intimiste que l’artiste, accompagnée de ses musiciens, fait son entrée sur scène, accueillie par un tonnerre d’applaudissements.

Un peu plus tôt, un groupe de fans distribuait des cartons faits à la main aux autres spectateurs (sur lesquels figuraient des phrases telles que « UROCK! » et « Nous on te l’dit qu’on t’aime! » pour faire un clin d’œil à l’un de ses titres) en spécifiant à chacun de les sortir lors de la dernière chanson.

Dans un jeu de lumières animé et un son à « casser la baraque », la prestation commence lorsqu’ils interprètent « Ton problème », d’ailleurs le premier titre sur l’album, histoire d’installer une ambiance déchaînée!

IMG_6829

Le lancement se poursuit et Andie interprète quelques titres jusqu’à maintenant encore inconnus du public, parmi lesquels on retrouvait, entre autre, « Pas assez » et « Trop pour moi ». Bien évidemment, elle ne pouvait pas oublier ses hits « Pourquoi c’est toi » et « On n’se dit pas qu’on s’aime », maintes fois entendus à la radio. C’est d’ailleurs avec ce dernier morceau qu’elle a clôt sa performance.

Au moment précis où les premières notes de « On n’se dit pas qu’on s’aime » faisaient vibrer le théâtre bondé, on pouvait voir tous les cartons se lever en guise d’encouragements. À leur vue, c’est dans un élan d’émotions, on se l’imagine, aussi diverses les unes que les autres, qu’Andie eut peine à continuer de chanter. Elle était visiblement touchée par cette délicate attention.

IMG_6685

La dernière chanson terminée, Andie se lance dans une vague de remerciements. Elle mentionne haut et fort que sans sa famille, ses proches et sa sympathique équipe, elle n’aurait jamais pu voir la naissance de son premier « bébé ». Bryan Levesque, son mari et musicien (guitare, chœurs) était chargé des arrangements et John Nathaniel, également musicien (chœurs, basse et percussions) s’occupait des arrangements, du mixage et de la réalisation de l’album. Andie remercie également Jay Lefebvre pour sa collaboration à la rédaction de « Nos poings blessés ».

Je vous entends déjà vous demander « mais pourquoi avoir nommé son album Ton problème, ça vient d’où? ». Eh bien, c’est votre jour de chance: juste avant le début de sa performance, cette Maskoutaine d’adoption m’a accordé quelques minutes d’entrevue. J’ai donc la réponse à votre question! En fait, selon ses propos, il s’agit d’un « hymne aux gens qui ont cette facilité de juger les autres sans les connaître ». Après la rédaction de cette chanson, elle ne pouvait penser à nommer son album autrement. « D’avoir le feedback des gens, que vous me disiez quelles sont vos préférées, c’est vraiment ce qui me rend le plus fébrile! », a-t-elle mentionné. Le but ultime d’Andie? « Faire du bien, brasser les cabanes, je pense que le Québec est prêt à se faire brasser un peu et les gens aiment le rock! »

Maintenant que son album est « notre problème », celui d’Andie est sans nul doute que celui-ci se partage et que les gens en parlent! Je vous invite donc à vous le procurer dès maintenant et à vous tenir au courant des dates de ses prochains spectacles!

Rendez-vous sur son site officiel pour de plus amples informations sur la talentueuse Andie Duquette : www.andieduquette.com

©Andrée-Anne Guy/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...