Alizée Calza – Ma vie comme une scène

À la découverte d’Alizée Calza

© Facebook Alizée Calza

Par Marie Eve Archambault

Le 30 octobre dernier, Alizée Calza lançait son tout premier album Ma vie comme une scène au Verre Bouteille. Si ce nom vous est encore inconnu, j’espère qu’après ces lignes vous serez porter à aller découvrir cette artiste émergente.

Qui est-t-elle?

La harpe a fait son apparition très tôt dans la vie d’Alizée Calza: Quand j’avais 5 ans, ma mère m’a emmenée voir Pierre et le Loup c’est une pièce très connue jouée par un orchestre symphonique. Y’a pas de harpe dedans, mais à l’entracte, y’a une fille qui en a joué et je sais pas ça a été comme un coup de foudre. J’en ai parlé à ma mère qui s’est dit que ça me passerait mais un an après je continuais de lui en parler, donc elle a décidé de me laisser essayer pis j’ai commencé mes cours à 6 ans et je n’ai jamais arrêté.

Puis, elle a commencé ses cours de chant autour de l’âge de 11 ans. Par la suite s’en est suivi plusieurs concerts où elle reprenait des chansons. Pourtant, son talent d’écriture ne sommeillait pas à l’époque avant l’université j’ai fait un camp d’écriture de paroles de chanson.

J’écrivais déjà des histoires. J’ai remporté des concours de nouvelles en Suisse, mais jamais de textes de chanson. En 2014 j’ai tenté le concours de l’École Nationale de la chanson à Granby parce que c’est une des seules écoles au monde à proposer un programme d’auteur-compositeur-interprète en français, et je tenais vraiment à écrire dans ma langue maternelle. À ma grande surprise, j’ai été prise.

© Pierre Egger

L’histoire derrière Ma vie comme une scène

Ma vie comme une scène mijote dans la tête d’Alizée Calza pendant plusieurs années avant que ce projet puisse prendre forme officiellement. Le projet est né en août 2014 lorsque la chanteuse est arrivée à l’École Nationale de la chanson à Granby.

Disons que les chansons je les ai finies à peu près toutes entre août 2014 et décembre 2015, après j’ai mis du temps à trouver comment les arranger je ne voulais pas le faire seule. Mon copain a donc décidé de m’aider et on a commencé à tout enregistrer en mars 2018.

Non seulement cet album est une carte de visite dans le milieu artistique, mais il s’agit aussi d’une oeuvre très personnelle pour l’artiste:

En fait cet album si on l’écoute dans le bon ordre, c’est comme un journal intime de ma première année au Québec. Au début c’est mon départ et la peur de l’inconnu et de ce que je vais retrouver en rentrant, puis ma rupture avec mon ancien copain (la pièce Comme une chambre vide), puis le moment où je me suis découverte moi-même, quand je suis tombée amoureuse de mon nouveau copain (le garçon avec qui elle chante et joue sur l’album), puis notre séparation quand je suis rentrée en Suisse, puis mon envie de repartir pour revenir au Québec.

© Photo officielle

Malgré que cet album frôle l’autobiographie, Alizée Calza affirme que tout le monde trouve un écho dans leur propre histoire. Qui n’a jamais vécu une rupture amoureuse une fois dans sa vie? Il est facile de se retrouver à travers ses textes qui colle au quotidien ou du moins des épreuves qu’une personne peut traverser dans une vie.

L’enregistrement a pris seulement deux fins de semaine, puis elle a laissé le projet entre les mains de quelqu’un d’autres pour la suite des choses. Maintenant, vous pouvez soit vous procurer l’album et l’avoir à votre tour entre les mains ou sinon l’album Ma vie comme une scène est aussi disponible sur toutes les plateformes telles que YouTube, Google Music Store, Claro Music, Deezer, Amazon, Shazam, Line Music et Sound Exchange.

Vous pourriez aussi aimer...