Musique d’ici – Alex Nevsky : un artiste pop romantique moderne

Le nouveau disque Nos Eldorados

597711432_780x439

Par : Alex Trudel

Comme il le chante dans son succès de l’été dernier (la la la l’amour) , dit-il sur Polaroid , Alex Nevsky a tout dans son nouvel opus ,Nos Eldorados, pour susciter de nouveau l’adoration de ses fans. Créant cette fois-ci une pop presque entièrement synthétique et beaucoup plus chargée que sur son précédent album, Himalaya mon amour, sacré disque d’or.

Décomplexé et assumé sur le petit nouveau, Nevsky  ouvre un peu plus la brèche qu’il lui a donné du succès en évoquant un amour déchu couché sur une musique sublime et sertie de paroles magnifiques ( Est-ce nécessaire de regarder loin devant soi pour comprendre qu’on s’est égaré ? , dit-il sur Jeter un sortCœur de Pirate partage la vedette). Il parle de sa grande popularité et la gloire sur L’enfer c’est les autres ( Suis-je un déjà vu ? Cette peur de tricher).Il groove de nouveau sur Réveille l’enfant qui dort avec le rappeur Koriass. L’artiste pop romantique, un brin mordant, cite Pierre Falardeau sur la pièce titre ( La liberté n’est pas une marque de yogourt , dit-il sur Nos Eldorados) .

La chanson à la ritournelle obsessive.

Le jeune trentenaire y va d’une démarche artistique et d’une pop hyper intelligente et  presque sans faille sur son nouveau disque.En tournée partout au Québec dans les prochains mois. vous pouvez consulter les dates ici .

Photo de couverture :  Véronyc Vachon/MatTv.ca

Texte révisé par : Marie-Claude Lessard

Vous pourriez aussi aimer...