Alaclair Ensemble aux Francos

Les minces aux Francos

Alaclair_16

© Martial Genest/MatTv.ca

Par : Ariane Coutu-Perrault

Pour la soirée d’ouverture, les Francos 2018 avaient prévu un des groupes chouchous du public depuis quelques années déjà pour performer sur la scène principale. C’était une grosse année pour le groupe, puisque leur album Les frères cueilleurs a été récompensé comme album hip-hop de l’année au Gala de l’ADISQ. Moment historique pour le hip-hop québécois, puisque cette catégorie était présentée pour la toute première fois durant le Gala télévisé. Les gars du collectif que forme Alaclair Ensemble étaient donc bien placés pour faire l’ouverture du festival et étaient prêts à mettre le feu au plancher de la Place des Arts en dominant la scène Bell. Si vous connaissez un peu Alaclair Ensemble,vous connaissez aussi toute la mise en scène allant avec l’idéologie du groupe. Effectivement, rempli d’autodérision et n’ayant pas peur du ridicule, le groupe se veut rassembleur tout en abordant une critique et une réappropriation plus moderne du discours nationaliste.

Alaclair_13

© Martial Genest/MatTv.ca

La performance commence de façon théâtrale avec Ogden Ridjanovic, vêtu beaucoup plus sobre et sombre qu’on le connait normalement, montant sur la scène de façon solennelle, un cahier Canada à la main, en récitant un manifeste revu à la sauce d’Alaclair Ensemble, juste avant de laisser KNLO présenter ses camarades de scène. Et puis, pour présenter Claude Bégin dont on entend beaucoup parlé depuis la sortie de son projet solo, il demande à la foule de faire de la place pour le deuxième plus bel homme du Québec. C’est alors que Claude Bégin, dans toute sa beauté, a traversé la foule torse nu, avec un drapeau en guise de cape. Les six membres du groupe se sont alors placés pour former une pyramide humaine, ce qui a installé l’énergie qui allait se dégager tout au long du spectacle. Fidèle à leur habitude, l’énergie battait son plein au rythme des chansons et des cinq garçons qui se déplacent de tout bord tout côté, parfois même dans une chorégraphie amusante.

Cependant, la foule n’a pas eu l’énergie installée par le groupe. Ils ont d’ailleurs terminé plus tôt en disparaissant sur la chanson À la claire fontaine afin de revenir en force pour un rappelle avec leur chanson Ça que c’tait. Malheureusement, la foule n’a pas levé comme attendu pour clamer le retour d’Alaclair Ensemble pour leur rappel. Ils ont également eu un manque de coordination, ce qui est d’habitude leur point fort, en s’adressant à la foule tous en même temps. Cela témoignait néanmoins de beaucoup d’émotions et d’une volonté de communiquer avec leurs fans.

Crédit photo : © Martial Genest/MatTv.ca

Texte révisé par : Johanne Mathieu

Vous pourriez aussi aimer...