50e anniversaire du Bed-in

Spectacle-bénéfice pour la paix 

©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Le 30 mai dernier s’est tenue au Reine Élizabeth une soirée-bénéfice au profit d’Amnistie internationale soulignant le 50e anniversaire du légendaire Bed-in pour la paix, tenu par l’ancien Beatles John Lennon et Yoko Ono. Ayant occupé la chambre 1742 de l’hôtel pendant 8 jours, le célèbre couple y a notamment composé l’hymne à la paix Give peace a chance. L’initiative avait amené une visibilité incroyable à la métropole, et attire encore aujourd’hui des touriste internationaux de partout à travers le monde. À l’époque, les nouveaux mariés désiraient provoquer une prise de conscience collective au sujet de la paix, manifestant contre la guerre du Vietnam.

La prestigieuse soirée s’est tenue à l’Espace C2 au 21ème étage de l’hôtel, offrant une vue magnifique sur Montréal. L’événement a débuté vers 19h avec un cocktail aux sons des DJ Geneviève Borne et Ève Salvail, qui a aussi assumé le rôle d’animatrice, en plus d’avoir été désignée la porte-parole des commémorations du 50ème. Cette dernière fut la première à franchir la scène afin de remercier les invités de s’être déplacés. Lulu Hugues est ensuite venue chanter sa première chanson, Revolution. Ont suivi une charmante brochette d’artistes offrant une sélection variée de pièces seul (Piece of My Heart), en duo, ou en trio (Walk On The Wild Side, You Can’t Always Get What You Want). Kevin Parent, Yann Perreau, Miriam Baghdassarian, Beyries, Joël Denis (le seul artiste avant assisté au Bed-in de 1969),  Les Porn Flakes, et Jonas Tomalty. Malgré une qualité de son qui laissait parfois à désirer, les artistes ont fait de ce spectacle, un happening mémorable. Parmi les révélations de la soirées, Miriam, de l’émission La Voix, a fait tout un tabac. Quel talent, et quelle présence!

Ce show a mis fin aux célébrations qui avait débutées samedi dernier avec notamment une exposition photo, des visites guidées de la fameuse suite 1742, et une soirée hippie.  Se poursuivra jusqu’en septembre l’ exposition consacrée aux oeuvres de la veuve du chanteur proposée par la fondation Phi. Rappelons que John Lennon a été assassiné à New York, en 1980, par un de ses fans.

Crédit photo : ©Maryse Phaneuf/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...