5 romans parfaits pour l’Halloween

Des frissons en tout genre

halloween-218092_960_720©Pixabay

Par : Anny Lemire

Avant d’aller vous gaver de bonbons ou de faire la fête vêtu de vos plus beaux monstres, offrez-vous donc un petit moment de répit (ou pas) en plongeant dans un de ces cinq romans parfaits pour vous mettre dans l’ambiance de la fête des morts et vous faire claquer des dents jusqu’au squelette (ou presque)!

La Guillotine (2016) – Véronique Drouin – Éditions Québec-Amérique
Pour ceux qui aiment le mystère psychologique

Quatre étudiants en communication cherchent un article punché à écrire pour le journal de l’université, l’un deux proposera de passer quelques jours à La Guillotine, une maison au lourd passé qui a la réputation d’être hantée. Bien vite, comme dans tout bon récit d’horreur, les choses se corsent. Qui est ce voisin étrange qui rôde autour de la maison? Et surtout, qu’est-il arrivé à Simone, la propriétaire d’un journal intime retrouvé sous les lattes du plancher. Le mystère vous gardera en haleine, vous voudrez toujours en savoir plus sur l’histoire de la baraque.

Un roman percutant et effrayant qui se joue beaucoup plus sur l’aspect psychologique que sur le surnaturel.

demonica©Éditions Recto-Verso

Demonica (2016) – Hervé Gagnon – Éditions
Pour ceux qui aiment les romans glauques

Une fillette possédée aux envies de cannibalismes, ça vous dit? Le pro de la littérature historique à saveur fictive, Hervé Gagnon, est de retour avec un délicieux roman qui vous glacera le sang.

Un groupe de protestants voulant fuir les catholiques s’exilent au Canada et finissent par s’installer sur les vestiges d’Hochelaga, un village iroquois abandonné depuis 1532. Étant très mal préparé à vivre à travers les terribles hivers canadiens, le groupe se décime peu à peu. Les choses se corsent de manière effroyable lorsqu’une petite fille semble être possédée par un démon et que de drôles de présences s’acharnent à venir traîner autour du camp.

Glauques à souhait, sanglantes, terrifiantes, les lignes de cet ouvrage vous feront frémir. Les descriptions réalistes vous donnent la sauvage impression d’être sur place et de vivre ce massacre au premier rang. Un livre à ne pas rater si vous êtes friand du genre!

manège©Anna-Mari West, Shutterstock /Conception graphique: Nathalie Caron/ Québec-Amérique

Le manège de Monsieur Grimm (2015) – Stéphane Choquette – Éditions Québec-Amérique
Pour ceux qui aiment les histoires à suspense avec une touche de fantastique

Un soir, Lucas Sinclair se retrouve dans la cour de la maison des Moreau, il est alors témoin d’un événement terrifiant et inexplicable. Rongé par la curiosité et voulant surtout récupérer son sac afin de ne pas se faire prendre, il retourne chez la famille pour essayer de découvrir leur secret. Il se retrouvera vite dans une situation étrange qui pourrait bien lui coûter la vie.

Une fête foraine, un monsieur portant un grand chapeau aux allures étranges, un drôle d’enfant qui ne semble pas tout à fait humain. Tous les éléments sont réunis pour faire de ce roman de Stéphane Choquette, un récit captivant. L’auteur maskoutain manie la plume avec beauté en nous décrivant son monde imaginaire et nous plonge dans un univers carrément singulier. Combinant le fantastique, le policier, l’aventure et le suspense, ce roman est parfait pour se mettre dans l’ambiance de l’Halloween si l’horreur n’est pas votre truc. Pas de fantômes, pas de zombies, pas de sang et de tripes arrachées, juste une trame narrative stressante et intrigante.

chants des marais des morts©Mathieu Bellemare

Chants des marais et des morts (2014) – Mathieu Bellemare – Éditions Molotov
Pour ceux qui aiment les ambiances douces mais carrément sinistres

Dans un concept fort original qui ne déçoit pas du tout, Mathieu Bellemare en met plein la vue avec son disque-livre Chants des marais et des morts. Entièrement orchestré par le lauréat de MusiqueQualité 2014, l’album comprend 10 chansons accompagnées d’un livre d’environ 200 pages. La lecture du roman se fait en simultané avec la trame musicale sinistre (mais dont les airs nous restent en tête pendant un bon moment!) permettant de ressentir le récit de manière accentuée!

La mélodie et la douce voix de Mathieu nous hypnotisent, les dessins sont d’une qualité époustouflante, et le texte est d’une grande poésie. Un projet laborieux qui aura pris trois ans avant de voir le jour, mais qui vaut totalement le détour.

'THE AMITYVILLE HORROR' FILM - 1979
©AmericanI /Everett / Rex Features (572367c) The Amitiville Horror Film -1979

Amityville : La Maison du diable (1977) – Jay Anson – France Loisirs
Pour ceux qui aiment avoir une solide trouille

On ne peut pas passer à côté de ce classique de l’horreur, d’une famille qui emménage dans une maison au passé trouble, pour la quitter subitement 28 jours plus tard en laissant tout derrière eux. Également adapté au cinéma, le film s’est répandu comme une traînée de poudre emportant avec lui des suites interminables et avouons-le, pas très frissonnantes. Je vous garantis qu’en vous plongeant dans les pages de ce roman vous verrez la maison Amityville d’une toute autre manière. Selon moi, le mieux avec ce genre de bouquin est de le lire à la tombée de la nuit en laissant une fenêtre entrouverte, pour vous assurer de laisser l’air frisquet venir vous chatouiller le bout des orteils. Provoquant ainsi une multitude de frissons le long de votre colonne vertébrale.

Tous les ouvrages présentés dans cet article sont disponibles en bibliothèque, à l’exception de La Guillotine, qui vient tout juste de paraître. Si vous prévoyez les acheter en librairie, vérifiez auprès de votre succursale ou de votre libraire la disponibilité des stocks pour Chants des marais et des morts et pour Amityville. Bonne lecture!

Texte révisé par : Annie Simard

Vous pourriez aussi aimer...