galla_artis_salle de presse_mattv_14_mai_2014_00027

32e Gala Artis

Glamour, humour et sensibilisation au rendez-vous

galla_artis_salle de presse_mattv_14_mai_2014_00018

© Stéphane Couturier/MatTv.ca

Par : Marie Eve Archambault

Cette fin de semaine ne se résumait pas simplement à la fête des mères. Au contraire, les festivités pour le 32e Gala Artis prenaient également place au Théâtre Denise-Pelletier dimanche soir où nos artistes se sont mis sur leur 31. Pour ceux qui ne le savent pas encore, le Gala Artis félicite le travail acharné de nos artistes qui se dévouent corps et âme dans nos séries télévisuelles saisonnières et annuelles. Vous étiez dimanche 1 656 000 personnes au rendez-vous pour cet événement qui a lieu à tous les ans. Encore cette année, le travail de l’animation a été remis à Guy Jodoin qui a offert un travail hors pair.

On dénombrait beaucoup de références à l’actualité lors de l’ouverture du gala télévisé. Par exemple, on nous rappelait l’erreur monumentale des Oscars, l’échec de Mon beau programme avec Véronique Cloutier et même aux larmes de Guylaine Tremblay lors de ses remerciements. Guy Jodoin était accompagné d’Yvan Pedneault et d’une dizaine – peut-être même une centaine – de danseurs pour une belle chorégraphie signée Gardy Fury.

galla_artis_salle de presse_mattv_14_mai_2014_00003

La première remise de prix a été celle du rôle masculin dans une comédie de l’année. Antoine Bertrand est ressorti grand gagnant pour son interprétation dans l’émission Boomerang, tandis que l’interprète féminine dans la même catégorie revient à son amoureuse, Catherine-Anne Toupin. Je vous avouerai que leur témoignage d’amour devant le public fut un moment poignant de la soirée.

Pour la catégorie « Animateur de bulletin de nouvelles », avec 40 nominations en carrière et 19 trophés Artis, c’est le chouchou des Québécois, Pierre Bruneau qui est reparti avec les honneurs encore cette année. Denis Lévesque est venu chercher, quant à lui, son trophée pour l’émission d’affaires publiques. Puis, Charles Lafortune est ressorti gagnant de sa nomination pour son travail avec La Voix et La Voix Junior.

Utiliser sa vitrine pour passer un message

Pour annoncer la prochaine catégorie, le mandat est revenu à Sally Folk et Miro Belzil qui ont, par l’entremise de la chanson, lu les commentaires des téléspectateurs tout en annonçant les nominés. Pour une dixième année consécutive, Gino Chouinard est celui que le public a choisi pour le meilleur animateur d’émission de services. Par le fait même, l’animateur a profité de sa tribune pour parler des moyens de communication qui sont dorénavant beaucoup plus accessibles. Il a donc félicité les gens qui utilisaient les réseaux sociaux de façon intelligente et respectueuse et il a pris le temps de mentionner qu’à chaque gala ou événement télévisuel important, il n’y a pas une semaine sans qu’un artiste ne doive pas s’expliquer pour une quelconque raison. Fabien Cloutier a, quant à lui, amené avec humour que si le spectacle ne vous intéresse pas, changez tout simplement de poste plutôt que de lancer sa haine sur les artistes présents. Par la suite, il a annoncé le gagnant de l’animateur de magazine culturelle ou talk-show de l’année et pour la quatrième année d’affilé avec En mode Salvail, c’est Éric Salvail qui fut l’heureux gagnant. Ce dernier a également récolté les honneurs de personnalité masculine de l’année pour la première fois en carrière.

galla_artis_salle de presse_mattv_14_mai_2014_00008

Marc-André Grondin et Maude Guérin ont, quant à eux, reçu leur premier Artis pour leur interprétation dans leur émission respective soit l’Imposteur et Feux. Marc-André Grondin a également pris son moment de remerciements pour expliquer que le Québec n’a pas les mêmes budgets que la France. Par conséquent, ils doivent s’illustrer par leur originalité. Cette idée a été reprise par Guy Nadon lorsque ce dernier est venu récupérer son prix pour le « Rôle masculin dans une série ».

Encore une fois cette année, Dave Morissette se mérite le trophée dans la catégorie « Animateur d’émissions sports », tandis que Guy Jodoin repart avec l’Artis pour la catégorie « Animateur d’émissions de jeux » pour son travail accompli dans Le tricheur. Quant à Sarah-Jeanne Labrosse, elle obtient le vote du public dans la catégorie « Artiste d’émissions jeunesses ». Elle souligne le changement apporté des émissions jeunesses où l’on peut parler sans tabou de sexualité, de racisme et de la remise en question.

galla_artis_salle de presse_mattv_14_mai_2014_00022

Sans grande surprise

Personne n’a été étonné de voir Guylaine Tremblay repartir avec 2 trophées artistes cette année soit dans la catégorie « Rôle féminin dans un rôle dramatique annuel » et « Personnalité féminine de l’année ». Toutefois, sachez-le, la comédienne a réussi dimanche soir à dépasser le record de Patrice L’Écuyer avec 21 trophées Artis en carrière.

La 32e édition du Gala Artis s’est terminée sur une belle note où l’animateur de la soirée, Guy Jodoin, a fait une petite chanson avec les noms des nominés. Son travail lui aura mérité une ovation par les gens dans la salle qui semblaient être très satisfaits de l’événement.

Texte révisé par : Cloé Lavoie

Vous pourriez aussi aimer...