25 ans de B.B. aux FrancoFolies

Soirée de nostalgie et de plaisirs coupables

cover

©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Par Mélissa Thibodeau

Deux constats en arrivant devant la scène Bell des FrancoFolies pour le spectacle du 25e anniversaire des B.B. Tout d’abord, la foule. Je ne sais pas pourquoi, mais je m’attendais surtout à voir des femmes de ma génération qui ont connu les B.B. dès leurs premières heures. Quoi que nous étions nombreuses, la marée humaine était quand même d’âges variés.

Deuxièmement, il y avait Patrick BourgeoisAlain Lapointe, mais pas de François Jean? Où se cachait-il? La réponse nous a été dévoilée ce matin. Je n’irai pas dans les détails, cela n’étant pas le but de cet article. Son absence me paraissait toutefois comme un éléphant rose sur la scène. Comment célébrer les 25 années d’un groupe « mythique » sans l’un de ses membres fondateurs ou du moins, sans même le mentionner? Mais bon the show must go on, comme disent les Anglais. « Ce soir, on s’amuse! » a lancé Patrick Bourgeois en direct de l’émission de Pénélope McQuade avant de se tourner vers le public.

IMG_9861

Dès que le groupe a entamé les premières notes de Loulou avec comme artiste invité, Matt Laurent, la fillette de 8 ans en moi est devenue fébrile. Je me suis revue avec mes amies en train de faire des spectacles de lipsync, chorégraphies élaborées à l’appui, devant nos parents qui avaient sûrement mieux à faire. C’était bien avant que l’on comprenne la signification de la chanson Twist de nuit.

Que de moments forts et de plaisirs coupables (mais pas vraiment) en une seule soirée! Il y avait Valérie Carpentier qui a chanté Parfums du passé avec des chevaux en noir et blanc qui gambadaient sur l’écran au fond de la scène. Fait à noter, Valérie n’était pas née lorsque cette chanson est sortie. Il y a aussi eu Michel Louvain qui a interprété Voyou. C’est drôle, parce que dans la vraie vie, ce n’est pas vraiment un voyou.

IMG_0043

J’étais là comme journaliste. Je voulais donc être objective et sérieuse, du moins, aussi sérieuse que l’on peut être à un spectacle des B.B. Mais, difficile d’avoir de la retenue lorsque Les Denis Drolet reprennent de façon « épique » Seul au combat en version western. J’ai encore Moi qui suis l’amant de l’univers… qui flotte dans ma tête! Sacré ver d’oreille quand même!

Les B.B. ont eu pas mal de hits. On a voulu garder les plus grands pour la fin. Roch Voisine et Patrick Bourgeois qui chantent Donne-moi ma chance ensemble sur une même scène. Je pense que quelque part, en 1989, la tête d’une adolescente a explosé. On a aussi proposé un Pourquoi t’es dans la lune reggae avec le groupe Blé pour faire plaisir à la nouvelle génération.

IMG_9970

Je ne sais pas si Véronic Dicaire était prête à la réaction du public pour la chanson Tu ne sauras jamais. Elle ne pouvait pas cacher sa surprise alors que la foule chantait avec elle toutes les paroles de cette chanson d’amour non réciproque. Et pour terminer, Patrick Bourgeois s’est fait plaisir en invitant son propre fils Ludovick sur les planches pour Fais attention.

Même s’il manquait quelques éléments dans le spectacle (François Jean, la chevelure luxuriante de Patrick Bourgeois ainsi que des trous dans ses jeans), c’était tout de même un concert sympathique qui a su faire vibrer ma corde nostalgique. Comme quoi, il ne faut pas toujours prendre tout au sérieux dans la vie.

Je peux maintenant rayer « Voir les B.B. en spectacle » de ma liste d’objectifs de vie.

©Véronyc Vachon/MatTv.ca

Vous pourriez aussi aimer...